Le nouveau Théâtre Marigny

Fermé depuis juillet 2013 pour d’importants travaux de réhabilitation et de rénovation, Marigny réouvrira ses portes à l’occasion de la saison 2018/2019. Très largement reconfiguré avec la création de nouveaux espaces, dont un restaurant de 120 places, un équipement scénique entièrement motorisé, une ossature constructive consolidée et renforcée ; le théâtre répond désormais aux normes de sécurité, d’accessibilité et de confort pour tous les publics. Il accueillera artistes, metteurs en scène et comédiens dans des conditions optimales pour la création, la production et la diffusion de spectacles. Le chantier de sauvegarde de ce patrimoine architectural et artistique a duré plusieurs années et a comporté les phases suivantes : la rénovation de la structure, les travaux de mise aux normes, les équipements scénographiques et les aménagements intérieurs. Une dernière phase, débutée récemment, concerne la rénovation du Studio Marigny ainsi que la réfection totale des loges. À l’issue de ce chantier complexe, le théâtre – dont la grande salle fut inscrite au titre des monuments historiques en 1990 – aura été réhabilité de fond en comble. Agrandi, doté d’un restaurant et de nouveaux espaces publics, il rayonnera comme l’un des plus beaux théâtres du monde, témoin de l’excellence à la française.



LA RÉNOVATION DE LA STRUCTURE : UN CHALLENGE TECHNIQUE

Sous une apparence saine, le théâtre présentait une faiblesse majeure : la fragilisation de la charpente du lanterneau. À l’issue d’études complexes, cette structure a fait l’objet d’une réfection complète depuis l’intérieur.


L'AGRANDISSEMENT

Deux greffes symétriques ont permis d’agrandir le foyer et de doter le théâtre d’un restaurant ouvert sur l’esplanade côté Champs-Élysées. La concession en a été confiée à Costes. Ces extensions représentent un gain de superficie de 160 m2. 


LA RÉNOVATION EXTÉRIEURE

En plus des travaux d’isolation et d’étanchéité des façades, les décors ont été en partie restitués conformément aux relevés établis en 1925. Ces décors avaient été supprimés lors de la campagne de ravalement de I958. Il s’agit principalement des cartouches moulurés, des mascarons et des pilastres engagés du panorama de Charles Garnier.


LA RÉNOVATION INTÉRIEURE

La mise en conformité de l’accessibilité, un traitement d’air par le sol, la mise aux normes des circulations et des accès aux issues de secours ont constitué le volet technique tandis que les décors de la salle ont été entièrement rénovés du sol au plafond : murs blancs, décors or, fauteuils rouges – dont les coques ont été conservées – et moquette harmonisée.


LES ÉQUIPEMENTS TECHNIQUES

L’outil scénique a été mis en conformité et amélioré : transfert de la régie à la corbeille, refonte totale de la cage de scène et des équipements scéniques, reconfiguration du gril, pilotage numérique des machineries.


LES ÉQUIPES EN CHARGE DU PROJET

  • Maître d’œuvre : Clé Millet International (architecte mandataire et scénographe) en concertation étroite avec les architectes des bâtiments de France et les conservateurs, avec la collaboration de Wilmotte & Associés– chargé de l’aménagement des foyers – et de GRAF-Paris – pour l’aménagement du restaurant.
  • Architectes : Stéphane Millet, Gianluca Caputo et Nesrine Chaabane (Clé Millet International)
  • Assistants à maîtrise d’ouvrage : Denis Vevaud (Parica), Philippe Rabbat (A&MO) Arnaud Mommeja et Virginie Fourny (Sato)
  • Bureaux d’études structures : Nemo-K et Structure & Réhabilitation
  • Bureau d’études fluides : Cetrac ingénierie
  • Bureau d’études acoustiques : Altia
  • Bureau de contrôle technique et Coordination SPS : Bureau Veritas
  • Superficie : 3 727 m2
  • Montant global des travaux : 20 millions d’euros