Un théâtre du beau temps !

Papillon, ce billet doux plié cherche une adresse de fleur ! 

Jules Renard

Jouer avec la mémoire pour inventer le futur de ce beau théâtre, telle est mon idée pour la réouverture de Marigny.

Lieu d’accueil au milieu du XIXe siècle de la saison d’été du Cirque Olympique qui s’installa en 1862... au théâtre du Châtelet, on y présentait de grands spectacles populaires, des pantomimes, des mélodrames...

Très vite Lacôme, Halevy, Planquette, Meilhac, Audran, Scribe, Hervé, Labiche, Offenbach... y connurent de grands succès.

Plus récemment la compagnie Renaud-Barrault y fut créée en 1946 avec comme directeur musical Pierre Boulez qui lui-même y créa le Domaine musical en 1954... Je souhaite faire à nouveau de Marigny un théâtre musical, éclectique, de la légèreté et du bonheur.

Seule la légèreté qui nous sort des tracas du temps nous permet de contempler la réalité et donc d’atteindre la vérité.

Un peu comme la saveur de la madeleine chez Proust !

Hugo von Hofmannstahl disait joliment que la profondeur se cache toujours à la surface.

Un théâtre musical donc du beau temps et non des tornades !

Théâtre de productions et de créations originales, lieu où s’abolissent les frontières entre les catégories artistiques, lieu d’une expérience unique pour le spectateur, lieu de rencontres artistiques inattendues, lieu magique avec ses deux salles, le Théâtre Marigny et le Studio Marigny sur les Champs-Élysées... notre ambition est d’être à la fois une destination pour tous, à la fois familiale et internationale.

Le plus beau, Théâtre du Monde, sur la plus belle avenue du monde !

Nous donnerons en priorité la parole aux artistes. Ainsi j’ai demandé au plasticien Philippe Weisbecker de dessiner notre nouveau théâtre.

Un cocon prêt à s’ouvrir et à s’envoler avec légèreté !


JEAN-LUC CHOPLIN